ENTRER DANS LES ORDRES

Il y a cinquante ou soixante ans l’expression "entrer dans les ordres" était très populaire et lourde de conséquences. Probablement qu’on appelait ça les ordres religieux car  lors de votre passage on s’occupait de vous, on réglait votre horaire, on planifiait votre avenir etc. Tout était ordonné et organisé pour vous.

 Le Québec compte autour de 45 ordres professionnels qui réglementent la profession de 366,000 membres. Ces membres doivent en satisfaire les exigences pour en faire partie sous peine de sanctions. Pour porter le titre de physiothérapeute, celui-ci doit adhérer à son ordre tout en respectant un code de déontologie. La mission principale d’un ordre professionnel est cependant de protéger le public contre les abus de ses propres membres.

 Par exemples, un physiothérapeute que vous consultez utilise des méthodes inorthodoxes, vous propose des thérapies abracadabrantes, se montre trop entreprenant ou vous demande des tarifs exagérés. Vous avez alors la possibilité de consulter son ordre qui vous donnera les balises d’une pratique normale. De plus ces organismes sont en mesure de gérer les plaintes découlant d’une pratique inappropriée.

  PROTECTION

 Quel est l’intérêt pour vous lecteurs de savoir que votre physiothérapeute fait partie d’un ordre professionnel?

 Par rapport à certains groupes non réglementés, si votre professionnel de la réadaptation commet des dérapages et ne respecte  pas ses règlements il pourrait se voir sanctionner suite à un processus disciplinaire bien organisé. En résumé cela vous assure, en théorie, d’avoir des services de qualité avec la possibilité de porter plainte advenant un litige.

DÉLINQUANT?

Actuellement les massothérapeutes, les kinésiologues et les ostéopathes sont à la recherche d’un ordre professionnel pour un meilleur encadrement de leur profession.

On dit qu’il y a actuellement près de 20,000 massothérapeutes au Québec dont la majorité donne de bons services. Cependant, une autre proportion ne respecte pas les normes, fait du travail au noir, n’émet pas de reçus, dépasse les droits thérapeutiques ou propose des services sexuels.

Dans ma région du Saguenay, dernièrement, un annonceur de radio X s’est amusé à appeler dans différents salons de massage. Vous seriez surpris des réponses obtenues! Tout est possible! Comment se démêler dans tout ça? Comment y mettre de l’ordre?

 Un ordre professionnel a aussi le rôle de réglementer la profession et travaille de concert avec les institutions d’enseignement. Ainsi, un nombre de crédits et la durée de la formation seront établis. Si aucune norme n’existe comment faire la différence entre un massothérapeute qui a fait une formation de plusieurs mois et un autre qui a suivi un cours de fin de semaine en voulant traiter ou guérir l’entièreté de vos problèmes médicaux?

 Mais attention, on l’a vu à la commission Charbonneau pour les ingénieurs, le fait d’intégrer un ordre professionnel ne vous met pas à l’abri de dérapages de ses membres. Ces organismes fonctionnent sur plaintes surtout. Pas de plainte, peu d’enquêtes.

 Pour plus d’informations sur l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec : http://oppq.qc.ca/

 

André Girard