La prévention des maux de dos

Le mal de dos est un problème très répandu.  Il se fout de l’âge, de la race, du sexe et il fait peu de cas du statut social.

Il a des impacts majeurs au niveau de votre qualité de vie, de vos activités sociales et sportives et de votre vie professionnelle.

On a tous déjà eu un mal de dos qui nous embêtait beaucoup. Par contre, durant cette période, cela nous permettait d’apprécier combien on est privilégié quand on a pas mal et qu’on peut vaquer à nos occupations quotidiennes en toute liberté.

Le bas de dos ou la région lombaire est vraiment la partie de la colonne vertébrale la plus sollicitée.  C’est aussi cette région qui est le pain et le beurre de nombreux thérapeutes de tout acabit. Ça prend plusieurs années d’études avant de bien comprendre sa biomécanique.

 Zone de Texte: Facteurs de risques

 

De nombreux facteurs contribuent à développer des maux de dos.  Parmi ceux que nous connaissons bien, citons le surplus pondéral jumelé à un déficit des muscles de la sangle abdominale. D’autres causes comme le manque d’exercice régulier et de mauvaises postures généralisées sont aussi reconnues comme déclencheur lent de maux de dos.

De plus, certains facteurs dits psychologiques, souvent sous estimés, jouent aussi un rôle important dans les lombalgies.  Par exemple, la dépression et les souffrances émotionnelles ainsi que l’insatisfaction en milieu de travail viennent fragiliser énormément la résistance de votre charpente de soutien.  En clinique nous observons fréquemment des patients avec une colonne vertébrale physiquement en bon état mais inexplicablement la douleur persiste constamment.  Dans ces cas, il faut aller explorer d’autres pistes génératrices de problèmes… 

Votre hygiène de vie a ainsi une importance capitale dans la prévention des maux de dos.  Il est maintenant prouvé que les exercices cardio-vasculaires réguliers ont des effets positifs sur tout votre organisme et spécifiquement sur votre colonne vertébrale.  Combien de fois on observe des problèmes lombaires chez les gens sédentaires dont la vie moderne les a rendus de moins en moins actifs.

Un mode de vie équilibré n’implique pas seulement des exercices réguliers.  Il suppose aussi une alimentation saine qui pourra prévenir une obésité néfaste à la colonne vertébrale.  Finalement, un esprit positif et une joie de vivre naturelle malgré les nombreux aléas d’une vie font partie du secret pour mettre de côté des malaises lombaires incapacitants.

Eh oui, il existe des gens qui n’ont jamais eu de mal de dos dans leur vie pour les empêcher de fonctionner. Ceux là on ne les voit jamais dans nos cliniques.  Rassurez-vous, il n’existe pas de produits ou de thérapeutes miracles pour s’en parer.  Vous êtes le principal responsable de votre dos et de sa rééducation éventuelle.  Équilibre de vie…

André Girard

Physiothérapeute