Bêcher bêtement

 

Le beau temps est enfin revenu après un hiver long et glacial. Les québécois se lanceront bientôt dans une activité qu’ils adorent mais qui arrive aussi avec son lot de blessures soit le jardinage.  Il peut paraître simple de bêcher, de pelleter, de sarcler la terre, etc, mais cela combine des gestes répétés, des mouvements de force et des positions difficiles en terrains accidentés.

Il est ironique d’observer que de nombreux sportifs se préparent adéquatement durant la saison hivernale pour être prêt pour leur saison de golf ou de vélo ou autres. Pour le jardinage, on se lance souvent sans aucune préparation. En clinique, nos voyons régulièrement en urgence des clients ayant des douleurs dorso-lombaires aiguës suite à avoir râteler ou bêcher ardemment.

 

  Conseils :

 Méfiez-vous du sol :

Vous travaillez à préparer et retourner la terre avant de semer. Avec votre pelle, vous vous attendez à soulever de la terre mole et sèche. Au lieu de ça, de la glaise humide beaucoup plus lourde risque de surprendre des muscles mal préparés et de déclencher une lombalgie aiguë. 

Échelonnez votre travail :

Lors de l’ouverture de votre chalet d’été, comme à chaque année, vous devez participer à la corvée de râtelage et de ramassage des feuilles. Vous appréciez la tranquillité que vous procure votre grand terrain, mais il exige plusieurs heures de cette activité répétitive. Soyez assez vigilant pour échelonner sur quelques jours les nombreuses heures de travail que cela exige. Vous laissez ainsi le temps à votre dos de récupérer et d’éviter une crise inflammatoire de vos articulations vertébrales.    

Attention à la position à genou:

Le jardinage exige souvent de se mettre à genou pour travailler à la hauteur de vos plants. Cette position prolongée peut être néfaste, car elle augmente la pression entre la rotule et le fémur. On retrouve maintenant sur le marché de pratiques petits bancs de jardinage qui protègera vos articulations s’ils sont bien utilisés bien sûr ! Des problèmes comme les syndromes fémoro-rotuliens ou des bursites pourront alors être ainsi évités.

Le jardinage c’est pour plusieurs une activité ludique et même une passion. Malheureusement, certains pensent à cesser en raison des courbatures ou des malaises suite à de mauvaises positions ergonomiques.

Les physiothérapeutes ont d’autres trucs dans leur coffre d’outils pour vous aider à poursuivre votre activité favorite. 

  

André Girard, pht