Physio À Réactions

 

 Histoire d’horreur!

Le récent article intitulé "histoire d’horreur" a suscité de très  nombreux commentaires des lecteurs et des professionnels de la santé aussi. Cette chronique, en résumé, vous mettait en garde contre certaines pratiques trop agressives ou dangereuses prodiguées par des "thérapeutes-ramancheurs" improvisés.

Quelques jours après sa parution, ma collègue au secrétariat  m’avertit que j’ai un appel prioritaire et que c’est un enquêteur du collège des médecins. En tant que professionnels de la santé régis par des organismes balisant nos pratiques, nous sommes toujours inquiets lorsque nous recevons des appels d’enquêteurs !

Sur le moment, je me suis demandé si j’avais fait quelque chose de pas correct? Mon sang a fait alors quelques tours rapides!

Dès les premiers mots, mon interlocuteur du collège des médecins s’est montré très affable et il m’a signifié son accord avec la mise en garde émise auprès de la population.

 Il a surtout pris le temps de m’informer des recours possibles pour les gens qui ne savent pas à qui s’adresser lorsque certains débordements thérapeutiques surviennent.

Étrangement, il signalait aussi que peu de plaintes étaient portées par des gens en région par rapport au nombre élevé de ramancheurs ruraux. La majorité des plaintes sont faites dans les grands centres.

Dans le doute, il invite aussi la population à s’informer au collège des médecins. S’il y a lieu une enquête sera entreprise et même des accusations pour pratique illégale de la médecine pourraient être portées. D’autre recours au criminel existent aussi… Il me racontait certains cas d’assauts et de violences physiques sur des victimes innocentes et naïves.

 Qui consulter ? Physio-Chiro-Ostéo

Comme je vous l’ai déjà mentionné, cette chronique du début de l’été a suscité aussi de nombreux commentaires positifs des lecteurs. Vous avez apprécié l’explication des différences, des forces et des faiblesses
  entre les différentes spécialités.

Je vous faisais part que dans le cadre de cet espace journalistique, je ne pouvais pas expliquer en détail et que je vous reviendrais dans un article subséquent. N’ayez crainte, nous aurons l’occasion d’approfondir cet automne afin que vous puissiez choisir les bons intervenants.

Cependant, certains groupes se sont sentis offusqués par des observations et opinions personnelles que j’ai émises. Bien-sûr, il faut faire attention de ne pas généraliser et ce n’était pas le but visé.  

Je tiens à souligner qu’habituellement je raconte ce que j’observe sur le terrain, ce qui se passe dans ma région, ce que me rapporte mes patients et ce dont les professionnels de la santé que je côtoie me font part. Peut-être que dans d’autres milieux la réalité est différente ? De plus, je n’écris pas pour faire plaisir aux physiothérapeutes, aux ostéopathes, aux chiropraticiens ou à tout autre groupe ! J’essaie de garder une neutralité professionnelle.

Et comme le disait si bien Plume Latraverse, je suis bien ouvert à vos commentaires si vous payez le cognac ….

Vous voulez dénoncer des situations? Souligner des bons coups? Vous avez des sujets qui vous intéressent et dont vous voudriez que l’on discute? N’hésitez pas à communiquer avec moi.

 

  André Girard, pht