Le meilleur thérapeute

 

Lors de mon baccalauréat en physiothérapie, j’ai connu à l’université de futurs physiothérapeutes super brillants. Ces étudiants souvent très studieux et affichant des résultats académiques extraordinaires ont ensuite, lors de leurs premières années de pratique, suivi une importante quantité de cours de perfectionnement. Malgré tout ça, dans certains cas ils sont devenus des thérapeutes très ordinaires. Incapables de rentrer en relation avec leur patient ou de se mettre à leur niveau, ces individus ont fréquemment changé d’orientation pour se lancer vers la recherche, la formation, l’administration ou autres.

À l’inverse, d’autres étudiants aux résultats satisfaisants mais très impliqués dans différentes organisations affichaient une joie de vivre communicative. Eux, habituellement, ont fait d’excellents praticiens appréciés énormément de leur clientèle. 

Dans le domaine de la relation d’aide,  lorsque je reçois en entrevue des jeunes avec des notes frisant la perfection, je me montre très suspicieux !  La compétence excessive n’est pas tout ! Les thérapeutes sachant écouter leurs patients et ainsi les amener dans un climat de confiance savent se démarquer avec des résultats probants.

 

  Thérapeute en réadaptation physique

L’ordre de la physiothérapie accueille des membres physiothérapeutes avec leur formation universitaire et des thérapeutes en réadaptation physique titulaires d’un diplôme collégial.  Ces deux professionnels, travaillant en collaboration, ont à cœur de remettre sur pieds leurs patients. À la blague, à l’interne, on nous appelle souvent les ‘’ mères Theresa’’ de la réadaptation, prenant tous les moyens pour ‘’ guérir ‘’ nos clients.

Même s’ils n’ont pas de formation universitaire, j’ai cotoyé d’excellents thérapeutes en réadaptation physique qui étaient passés maîtres dans l’art d’appliquer des traitements. J’insiste ici sur le mot ART car la physiothérapie n’est pas une science exacte. Il y a une partie créative et même empirique qui désarçonne les esprits trop scientifiques et trop logiques.

Il se peut, lors d’une visite en clinique privée ou en milieu hospitalier, que vous soyez pris en charge par un thérapeute en réadaptation physique. N’ayez crainte, ils sauront mener à bien votre rééducation dans les limites de leur compétence.

Devant la difficulté énorme de rencontrer un médecin rapidement, au cours des dernières années les physiothérapeutes tant qu’à eux sont devenus d’excellents évaluateurs de première ligne.  Ils peuvent émettre un diagnostic  physiothérapeutique fiable. Vous pouvez leur faire confiance.

 

Commentaires 

Suite au récent article  concernant la panoplie de  professionnels pouvant être consultés (physiothérapeutes ostéopathes, chiropraticiens), j’ai eu de nombreux commentaires…

Plusieurs ont apprécié l’explication concernant les différences  entre chaque thérapeute, car vous êtes souvent indécis avant de consulter. Il est certain que dans les limites du cadre de cette chronique, j’ai fait un survol rapide des forces et des faiblesses de chacun. J’aurai l’occasion ultérieurement de préciser pour vous orienter vers le meilleur professionnel au bon moment.

 

 

 

 

André Girard pht