Ne mâchez pas vos maux!

Problèmes de mâchoire?

Si je vous parle d’une articulation qui est sollicitée des centaines de fois par jour. Une articulation qui est essentielle à une digestion optimale. Vous parlez, vous mâchez, vous baillez alors vous en avez besoin à tous les instants. C’est à la mâchoire qu’il faut se référer…

 Pour accomplir toutes ces tâches et pour assurer son fonctionnement adéquat, cela nécessite la coordination de plusieurs structures péri-articulaires. Comme pour un genou on y retrouve des muscles, des tendons, des ligaments et même un disque articulaire ou ménisque. C’est cette dernière composante qui est responsable de nombreux blocages de la mâchoire.

 Selon certaines recherches, on dit que 40 à 70 % des gens en Amérique du nord souffrent d’un problème à l’articulation temporo-mandibulaire. De plus on précise que 75% sont des femmes de 20 à 40 ans.

   

Décrochage

 Lors du dernier vendredi soir, Marie, très fatiguée de sa semaine de travail,  a baillé à s’en décrocher les mâchoires. Effectivement, son articulation est restée bloquée. Elle ressentait aussi depuis quelques mois des maux de tête inhabituels, des raideurs et de la tension au niveau des joues et du cou. Mais ce qui l’inquiétait le plus c’était un ″cliquetis″ persistant en ouverture et fermeture de la bouche.

  

Traitement

 Marie est un peu décontenancée devant l’ouverture obligatoire de sa bouche et devant la douleur résiduelle autour des joue!

 Elle pense alors à appeler son physiothérapeute en clinique privée qui a justement assisté à des cours pertinents à l’articulation temporo-mandibulaire. Le professionnel lui prodigue quelques conseils afin que Marie puisse par quelques savantes manœuvres débloquer elle-même son articulation.

 Il lui propose ensuite de consulter en physiothérapie dans les jours suivants afin de pratiquer une méticuleuse évaluation et de vérifier d’autres segments pouvant influencer sa condition.

 Le blocage articulaire a été la goutte qui a fait déborder le vase. En effet, en poussant un peu plus loin ses investigations, le physiothérapeute identifie une asymétrie de mastication en raison de dents manquantes d’un côté. De plus, il a observé des raideurs importantes aux articulations cervicales hautes nuisant à sa condition générale.

 

 Conseil et exercices

 Marie est repartie de sa consultation en physiothérapie avec une série de conseils afin d’éviter les récidives.  Elle doit maintenant éviter les aliments difficiles à mâcher ou qui l’oblige à croquer avec force comme dans les carottes crues. Il lui est aussi suggéré d’éviter les grosses bouchées qui demandent une grande ouverture des mâchoires. De plus, une série d’exercices appropriées et spécifiques à son problème lui a été enseigné. Enfin, son physiothérapeute l’invite à voir son dentiste afin de corriger des lacunes de dentition s’il y a lieu.

  

 André Girard