Nos services

Rééducation périnéale et pelvienne

Retour aux services

Traitement de diverses problématiques de la région périnéale et pelvienne

La rééducation périnéale et pelvienne (RPP) est une branche de la physiothérapie qui intervient dans le traitement de diverses problématiques de la région périnéale et pelvienne.

Nos physiothérapeutes formées en rééducation périnéale et pelvienne :

Lynn Lévesque, pht

Marie-Eve Simard, pht

Les problématiques urinaires:

  • Fuites urinaires à l'effort (toux, éternuement, sauts, etc.);
  • Fuites urinaires d'urgence (associé à une envie pressante);
  • Envies pressantes;
  • Augmentation de la fréquence urinaire (plus de 8x/jour);
  • Sensation de toujours avoir envie et/ou de ne pas bien vider sa vessie;
  • Gouttes terminales: se lever de la toilette et avoir encore des gouttes d'urine qui coulent;

Les problématiques ano-rectales

  • Constipation ano-rectale associée ou non à de la douleur;
  • Douleur lors du passage des selles;
  • Problématiques de fissures chroniques ou d'hémorroides;
  • Spasme au niveau anal/hypertonie du canal anal;
  • Sensation de ne pas bien vider son rectum suite à la fin de la défécation;
  • Hypo-sensibilité rectal (ne pas bien sentir les selles dans le rectum);
  • Difficulté lors de la défécation (devoir bloquer la respiration, pousser longtemps ou très fort);
  • Anisme;

Les problématiques gynécologiques

  • Sensation de lourdeur/pesanteur au niveau du périnée;
  • Descente d'organes: descente de la vessie, du rectum, de l'utérus;

Les problématiques de douleurs

  • Douleur dans la région périnéale (vulve / symphyse pubienne / anus / rectum / coccyx / pénis / testicules);
  • Douleur lors des relations sexuelles (pendant ou après);
  • Cystite interstitielle;
  • Endométriose;
  • Syndrome du colon irritable;
  • Proctalgie fugace;
  • Syndrome de douleur chronique pelvienne;

Nos physiothérapeutes sont formées aussi pour traiter des clientèles plus spécifiques comme:

  • Clientèle périnatale: les femmes enceintes et en post-partum;
  • Clientèle pré-postopératoire (ex.: pré ou post chirurgie de la prostate);
  • Clientèle pédiatrique;
  • Clientèle gériatrique;
  • Clientèle neurologique;

Suivi pour les femmes enceintes et en post-partum

  • Traitement des différentes troubles associés musculo-squelettiques : douleur au dos, aux hanches , à la symphyse pubienne, aux sacro-iliaques, tunnel carpien, etc.
  • Traitements et/ou prévention des différents troubles associés d'ordre uro-gynécologiques associés à la grossesse ou en post-partum (descente d'organe, fuites urinaires, constipation, etc.)
  • Prévention des déchirures : enseignement des exercices adéquat pour préparer le périnée à l'accouchement
  • Traitement des problématiques en post-partum
  • Rééducation des muscles touchés par la grossesse ou par un accouchement : rééducation de la diastase des grands droits, du plancher pelvien post-épisiotomie ou déchirure, et des abdominaux post-césarienne.

Suivi pour la clientèle masculine post-prostatectomie (chirurgie):

  • Suivi disponible en préopératoire pour enseignement des exercices et reprise d'exercice le plus tôt possible suite au retrait de la sonde urinaire. Peut être aussi fait en postopératoire. Favorise le retour plus rapide de la fonction urinaire (démontré par les évidences scientifiques) et de la fonction sexuelle (érection).

Suivi avec la clientèle pédiatrique :

Troubles urinaires

  • Énurésie nocturne : pipi involontaire survenant pendant le sommeil, au moins 3 fois par semaine, chez un enfant âgé de plus de 5 ans (à un âge où la propreté est généralement acquise) et en l’absence d’anomalie congénitale ou acquise lors d’atteinte du système nerveux central.
  • Fuites d'urine de jour / incontinence urinaire (d'urgence, d'effort, ou au rire)
  • Vessie hyperactive : contraction de la vessie involontaire, donnant des envies pressantes d'uriner avec ou sans fuites.
  • Dyssynergie vésico-sphinctérienne : l'enfant contracte les muscles du périnée (sphincters) lorsqu'il fait pipi (la vessie se contracte).
  • Nocturie : se réveiller plus d'une fois la nuit pour aller uriner.

Troubles anorectaux

  • Constipation (enfant d'âge développemental de 4 ans et plus) : Symptômes (minimum de 2) : l'enfant fait 2 caca maximum par semaine / se retient souvent d'aller à la toilette / adopte des positionnements évocateurs de rétentions des selles (serre les fesses, se replie sur lui-même, accroupissement, balancement, marche rigide sur la pointe des pieds, croisement des jambes) / a de la douleurs au ventre et des selles dures / bloque parfois les toilettes / fait des cacas volumineux.
  • Encoprésie (enfant d'âge chronologique et d'âge mental d'au moins 4 ans) : fait caca dans des endroits non appropriés (vêtements, sol).
  • Dyssynergie recto-sphinctérienne : L'enfant contracte les muscles du périnée (sphincters) lorsqu'il fait caca (le rectum se contracte).

Suivi pour la clientèle neurologique (intestin ou vessie neurologique)

  • Atteinte du système nerveux central (cerveau ou moelle) ou du système nerveux périphérique (nerfs) qui occasionne des problématiques au niveau de la vessie ou des intestins. Exemple : personne avec un AVC, de l'Alzheimer, la sclérose en plaques, une blessure à la moelle (ASIA D ou C), etc.

Suivi pour la clientèle post-opératoire

  • Atteinte des muscles et nerfs au niveau de la région périnéale et pelvienne suite à une chirurgie.

Suivi pour la clientèle oncologique

  • Atteinte des muscles et nerfs au niveau de la région périnéale et pelvienne suite à la radiothérapie.

Ce service se donne dans nos cliniques suivantes :